Bienvenue à puitsaulaos

Les allées et venues (projets) de l'abbé Gérard Dionne au Laos
  • Dionne Hammock_ppt
  • jeunes aéroport Vientiane_ppt
  • Construction-ppt
  • raising cistern 2
  • water pouring in tank
  • Citernes et Nam

Nouveau

20 février

            C’est aujourd’hui même que se termine mon périple en Asie et au Laos. C’est toujours avec regret que je quitte cette région éloignée. J’y ai vécu d’autres moments mémorables que je garderai dans mon cœur pour longtemps. Plusieurs projets se réaliseront grâce à vous. Cette pauvreté existe spécialement dans les régions éloignées. Les visiteurs ordinaires ne la verront pas. Car le Laos s’est beaucoup développé durant les dernières années surtout dans les grands centres et les milieux touristiques. De plus en plus de visiteurs y viennent maintenant et ils y coopèrent indirectement au développement.

            Il y a cependant certains pays limitrophes qui abusent et qui prennent beaucoup de place en achetant à grands prix terres, rivières et forêts pour s’y installer et en prendre possessions. On voit cela partout maintenant. On y voit de plus en plus les grosses limousines circulées, les hôtels s’élevés, les grands marchés prendre place. Quand aux petits et aux démunis, eux, regardent cela sans vraiment rien y voir et comprendre ce qui se passe sous leurs yeux.

            C’est depuis des années que je prêche aux jeunes qu’il est important pour eux d’aller à l’école, aux études supérieures et à l’université. Ainsi ils pourront prendre la relève et les postes importants dans leur propre pays. Il y a des  faits encourageants car, de plus on en voit qui prennent au sérieux leur avenir et celle du pays.

            C’est grâce à plusieurs d’entre vous s’il y a des jeunes qui ainsi se prennent en main: c’est grâce à vos prières et à vos dons généreux. Vous me direz que ce n’est peut-être qu’une goutte d’eau dans l’océan. Mais ce sont les gouttes d’eau répétées qui forment ruisseaux, rivières,  lacs et océans.

            Enfin, c’est au nom de tous ces laotiens que vous aidez, que je vous dis: GRAND MERCI!!!!

            Il ne faudrait cependant pas s’arrêter là. Ce sera toujours un devoir, non pas de charité, mais de justice.

 

            Merci encore pour tout!!!!

 

Gérard   +

Dionne Hammock_ppt

             

16 février

            Le 14, deux jeunes hommes sont venus me reconduire à l’aéroport de Vientiane. Le plus vieux des deux Thavone conduit une camionnette de la compagnie où il travaille, le plus jeune, Silae est celui qui est parrainé par Doris Lemoine. Je suis arrivé à Paksé, où j’ai été bien accueilli encore par le père Biengta et quelques jeunes. La température à Paksé est plus chaude et plus humide qu’aux autres endroits comme LPB et Vientiane.

            Les jeunes de l’École de LPB m’envoient des messages écrits par téléphone me disant que j’ai créé un grand vide chez eux. Je dois vous dire que c’est mutuel, car je les manque beaucoup aussi.

            Le 14, c’est la Saint-Valentin. J’ai reçu des fleurs de la part de mè Nom (la cuisinière) et d’un jeune. Ici, on l’appelle la Valentin…

Partout où je vais, mais à Bang Yor surtout, je suis bien gâté. Je ne suis pas à plaindre, car j’ai la vie facile: vous ne pouvez sans doute pas vous l’imaginer: on me traite en roi. Par exemple: on ne me laisse jamais porter mes bagages, ou faire la lessive, ou encore moins la cuisine et les travaux manuels. Je n’aime pas tellement cela, mais s’il le faut, il vaut mieux faire comme les coutumes d’ici.

            Pour ma part je n’ai jamais voulu conduire ici soit la moto ou l’automobile. Vous devriez voir cela, c’est comme s’il n’y avait pas de codes de la  route; ils en ont mais ils ne les respectent pas. Par exemple: il y a des arrêts et des feux de circulation; les feux sont les plus respectés, mais les arrêts (stops) ne le sont pas du tout; la même chose pour les limites de vitesse, c’est comme s’ils n’existaient pas; aussi là où les motos entre sur les routes principales, on le fait sans regarder s’il y a des voitures qui viennent; souvent on les voit circuler dans le sens contraire du trafique; ou ils conduisent sans permis; le pire pour moi, c’est quand ils circulent la nuit sans aucune lumière allumées sur les motos; on voit souvent des jeunes de 9-10-11 ans conduire la moto et parfois 2-3 4 personnes sur la moto. C’est la même chose au Cambodge et pire, semble-il, au Vietnam. Mais maintenant, je m’habitue avec le temps. Ils ont tellement d’autres belles qualités…

            À bientôt et peut-être pour la dernière fois,

Gérard   +

 

jeunes aéroport Vientiane_ppt

 

 

 

Feb 9, 2015, translation

Since February the 2th I celebrated Mass at the Sisters of Charity and their residents girls’ house. Every day I go to school of D and M and I take lunch there, and when I celebrate with the nuns at 17:30 I eat dinner with them, and then I’m going to the residence of Bishop for the late evening and my bedtime.

            Last week, we had lot of activities with students and I, we built a room to put tools in security. The construction was made with used bricks and cement blocks and in poor condition. They finished the work on Saturday 7.

I still do the teaching for different ages: it’s always very interesting. The teaching is always made with small group of 4, otherwise it would not be easy to keep their attention.

            Feb the 6th I went to renew my visa: it will be good until February 17.

            Feb the 10 I will go to Vientiane the Capital for few days only. Then I will go to Pakse also for a few days, then it will go to BKK and Canada. I fear that these departures will be difficult for me, especially the with the deaf and mute students.

            This morning (the 7th) some students surprised me when they came to pick me up with the sister. They were almost 10 coming at the door of my residence: I was still checking the Internet. Like usual from them they are always so grateful.

            Yesterday on the 8th, I went to school for only a few hours and then we went, with the older boys at the school, to join the group of Bishop who was picnicking outside LPB. The students had the opportunity for a good swim: they were so happy.

            Tomorrow the 10th, I will go to Vientiane the Capital for few days; then it will be from Vientiane to Pakse. On the 17,  it will be the departure to BKK and Canada.

            See you then,

Khounphor   +        

9 février 2015

            Depuis le 2 fév, j’ai célébré la messe chez les sœurs de la Charité et leurs filles pensionnaires. Tous les jours je rends à l’école des s et m et j’y prends le repas du midi et quand je célèbre chez les religieuses à 17h30, et je mange elles et je me rends à la résidence de Mgr pour la fin de soirée et m’y coucher.

            La semaine qui vient de passer, nous avons eu beaucoup d’activités avec les jeunes en autres ils ont construit une chambre pour y mettre la machinerie pour certains travaux. La construction s’est faites avec des briques et blocs de ciment usagées et en mauvais état. Ils ont terminé les travaux samedi le 7.       Je fais encore de l’enseignement pour les différents âges et c’est très intéressant. Vu leur handicap, l’enseignement se fait par petit groupe de 4,  car ce ne serait pas facile de garder leur attention autrement.

            Je suis allé aussi renouveler mon visa qui sera bon jusqu’au 17 février. Le 10, je me rendrai à la Capitale Vientiane pour quelques jours seulement. Puis je me rendrai à Paksé pour aussi quelques jours, puis ce sera le départ BKK et le Canada. J’appréhende que ces différents départs seront difficiles, spécialement celui avec les sourds et muets. Ce matin, ils m’ont surpris car ils étaient presque 10 pour venir me chercher à la résidence de Mgr: j’étais entrain de vérifier l’internet. Ils sont tellement reconnaissants et attachants. Avec la religieuse, ils m’ont remis tellement de cadeaux que ça en est gênant…

            Hier le 8, je me suis rendu à l’école pour quelques heures seulement, puis nous sommes allés, avec les plus grands de l’école, rejoindre le groupe de Mgr qui était en pique-nique en dehors de LPB. Les jeunes en profité pour une bonne baignade : ils étaient très heureux.

            Demain le 10, je me rendrai à la Capitale Vientiane pour quelques jours seulement; ensuite de Vientiane à Paksé. Le 17, ce sera le départ pour BKK et le Canada.

            À bientôt donc,

 

Gérard   +

Construction-ppt

February 4th translation

On January 26th, I went to Louang Pra Bang (LPB): I was awaited by a teacher and a young student at the school for the deaf and mute (D&M). It would be useless to tell you that I was very well received. Immediately I went to the residence of Bishop Banchong. The next day, I went to the school for the D&M. At this time of the year the students are on holidays after completing their first semester. There were only 9 students who welcomed me with open arms. I had not been forgotten…

The next day, I went to the airport to greet the Catellier brothers: François and Ronald (Two alumni of the Petit Séminaire de Saint – Boniface). We took them to a guesthouse that we had booked for them: it was their third visit to Laos, but their first at LPB.

The next day, the 28th, we were off to the school of the D&M.  Together, from the first day we decided to repair the leaky cement cistern… or find another solution. We decided that repairing it would only be temporary so we opted to insert 2 stainless steel tanks inside the leaky cement cistern. These will offer a more permanent solution. Donations for this project came from the Catellier family. We thought that everything should be done before students return from their holidays. From the blog photos you will see that this was not so easy with the resources we had. The students who were on the spot, broke the cistern’s roof cement and cut its metal lattice.  This feat done with a sledge hammer and grinder was performed in a very short time: what a beautiful job they did.

The same day (on the 27th), we were able to purchase the two 4000 litre stainless steel tanks. It was necessary to find a way to mount them with limited resources and to make all connections. Everything was in place and in good working order by Saturday (the 28th). No longer will the school be dealing with muddy water from the cement cistern and the resulting complications. The students, the school handyman, François and Ronald had to work very hard. So now everyone is satisfied and happy with the work accomplished.

We also welcomed the parents of a French volunteer working here since the month of March 2014. We had a lot of fun with them: they strive to understand, when we throw them a curve ball with our slang French Canadian expressions. (‘Pas Pire P’en Toute) was the most difficult one to explain.    FLC

Unfortunately, today (February 3rd), Ronald and Francois leave LPB for another tour on their way to Manitoba and Alberta. But they did not go away empty-handed: dinners, gifts and awards were offered in copious amounts. We appreciated them very much and vice-versa. It was « fun » to work with them.

Father Gérard Dionne

Translation and comments in italics provided by François Catellier

raising cistern 2

Eau Propre

Remerciement

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.