Laos le 15 avril 2013 :

Saucisse

          J’écris ces quelques lignes de Bangkok, ayant manqué de temps et d’occasion de pouvoir le faire. D’abord je dois dire que, même si je n’ai pas pu me rendre à Bokéo (plus au nord), mon séjour à Luang Phra Bang avec les sourds-muets, surtout, a été marquant pour moi.

          D’abord, comme je vous le racontais, j’avais été très impressionné par tout ce qu’ils apprennent à faire en plus de leur éducation à l’école: l’artisanat, les jardins, l’entretien. Par exemple, dimanche le 7 janvier, je me suis rendu à l’école, comme à tous les jours, pensant que rien ne se passerait, mais non: certains étaient à l’artisanat, d’autres étudiants en classe, les plus vieux garçons et filles se préparaient à d’autres choses: c’est là où les bras « m’ont tombé… » Ils allaient tuer un des porcs qu’ils élèvent pour les besoins de la cuisine.

          Les garçons ont ligoté le porc pour le transporter dans un endroit plus propre: je n’avais pas mon appareil pour des photos; ils ont tout fait: récolté le sang, le nettoyer, enlever les poils, l’éventrer etc… Ils ont recueilli tout ce « qu’eux » mangent… Pendant ce temps, les filles, elles, préparaient les condiments, les herbages, les piments… Aussi j’ai vu comment ils nettoyaient les intestins pour faire la saucisse…J’ai, à ma grande surprise, vu comment ils fabriquaient la saucisse avec les boyaux des intestins (voir quelques photos sur le site: www.puitsaulaos.wordpress.com J’étais encore renversé de constater tout ce qu’ils pouvaient faire par eux-mêmes… La religieuse, en charge, ne faisait que regarder et voir les résultats de ce qu’elle leur avait montré: elle avait l’air comblée… Par la suite, ils ont cuit une partie pour le repas qui suivrait et le reste a été congelé pour plus tard. J’ai souper avec eux: c’était délicieux.

          Le 10 avril, ils ont célébré mon 80e, le jour de l’an Lao et l’adieu (ou l’au-revoir car ils veulent que je revienne)…

          J’ai été vraiment impressionné par cette fête qu’ils avaient organisée pour moi: ils ont mentionné combien je les avais ‘marqués’ par ma présence… Je n’en dis pas plus… mais je pense à eux tous les jours, car ils m’ont d’avantage ‘marqué’, moi aussi!!!! C’est comme cela que sont les personnes handicapées… N’est-ce pas?

          Le 12 avril, je les quittais pour me rendre à Paksé. Et là aussi ça a été très bien: ce sera pour une autre rendez-vous…

 

Gérard   +

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s