3 janvier

Janvier 2013-14

          Le 3 janvier, c’est une autre journée de repos avant d’entreprendre d’autres randonnées qui s’annoncent…

          Présentement, voici ce que je constate sur place: il y a quelques années, pour que certains jeunes puissent poursuivre leurs études, nous les avions aidés à avoir des bicyclettes. Maintenant, au-delà du High School –pour ceux des régions éloignées qui veulent étudier en ville– il nous faut aller plus loin. Pour qu’ils puissent être au même niveau que leurs confrères plus aisés qui en ont et que les profs le demandent et si ces derniers désirent pouvoir travailler plus aisément, ils devront avoir des ordinateurs portables. Ici aussi, comme partout ailleurs, la technologie en est arrivée là: c’est un constat. Alors les pensionnaires qui vivent ici, eux ou leurs parents, n’auront jamais les moyens financiers de s’en procurer… Que faire? Arrêter leur éducation? Et qui pourra les aider? On me demande si je peux le faire. = ? Je ne sais pas encore quoi leur répondre.

« Quand on ouvre la porte pour aider des plus pauvres, il n’est jamais facile de retenir le vent des besoins qui souffle! » (Michel Quoist).

 

Je vous laisse avec cela pour le moment…

Union de prières!!!

 

Gérard   + 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s