20 janvier

20 janvier:

         Je suis parti de Paksé pour me rendre à LuangPraBang (LPB), samedi le 17. J’ai été accueilli à l’aéroport par Mgr Banchong; nous avons soupé avec le membre de son personnel. Le lendemain, je me rendais à l’École des sourds-muets: la réception a été spontanée et des plus enthousiaste. Naturellement on me reconnaissait: ils ont couru à ma rencontre se jetant dans mes bras…

         Ils se sont empressés de me montrer des changements apportés avec notre aide: les bassins remplis de poissons de différentes grosseurs, les toilettes pour garçons en pleine construction. Ils étaient très fiers de me les montrer tout  en nous remerciant. Depuis que je suis ici (je m’y suis rendu à tous les jours), sauf un journée où j’ai préféré me reposer souffrant d’une petite diarrhée que j’ai réussi à vaincre avec les médicaments naturels de Mgr. Ce dernier est vraiment doué pour ce genre de chose. Si quelqu’un a une diarrhée ou un autre malaise, il parcourt sa cour et il t’arrive avec une plante médicinale: La plus part du temps ce sont des mauvaises herbes, comme on dit. Est-ce qu’il y en a vraiment de mauvaises?

         Ici la température est plus que fraîche, surtout durant les soirées et les matins. Durant la journée, c’est quand même frais aussi: je dois porter 3 épaisseurs de linge pour le corps et bien souvent un veston et au coucher une tuque. Pour cette raisons, parmi les jeunes, certains souffrent de maux de gorge et de la toux. Il y a quelques jours on leur a donné des cours d’hygiène élémentaire: comme ne jamais tousser dans les mains mais dans le coude, s’assurer qu’ils prennent leurs médicaments, se laver souvent les mains… 

         Ces jeunes sourds-muets m’émerveillent constamment. D’abord pour la propreté des lieux, ils sont responsables, bien encadrés et très habiles de leurs  mains: Ils font leurs propres blocs de ciment pour la construction. Hier, ils ont tout renouvelé tout le système d’eau (en boyau mous défectueux) pour les remplacer par du «PVC». En plus, ils ont amené les tuyaux jusqu’aux bassins de poissons, des jardins potagers et floraux; ajouter une sortie d’eau pour qu’ils puissent plus facilement se laver les mains. La religieuse, moi-même et lus âgés allons magasiner les matériaux nécessaires qu’eux-mêmes pensent  avoir besoin.

          Quant à moi, je leur donne quelques cours de mathématiques, d’anglais, d’artisanat, des conseils pratiques pour la construction et autres J’essaie d’être avec eux une présence qui leur donne confiance…

         Disons que c’est assez pour maintenant…    Gérard   +

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s